3 recettes naturelles pour lutter contres les petits bobos

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Jadis, on utilisait l’expérience et la tradition de nos grands-mères pour se soigner sans médicaments, seulement grâce aux vertus des plantes. On sait aujourd’hui que ces petites astuces de grands-mères étaient tout à fait pertinentes.

Alors, au lieu de courir à la pharmacie au moindre petit bobo, pourquoi ne pas essayer de se servir de ces astuces, dans les limites raisonnables de l’automédication.

La sauge pour calmer un aphte

Si vous avez un aphte douloureux, pour calmer cette dernière est de se préparer une petite tisane de sauge. Quelques feuilles plongées dans de l’eau bouillante, qu’on laisse infuser durant un bon quart d’heure, et le tour est joué ! Il en vous reste plus qu’à filtrer le résultat obtenu et de se faire des bains de bouche d’environ une minute, à renouveler toutes les heures. Pourquoi ça marche ? Car les feuilles de sauge sont riches en antioxydants, mais surtout en huiles essentielles qui ont des vertus anti-inflammatoires. Tout cela permet ainsi d’arrêter la prolifération des germes dans la bouche, et accélère la cicatrisation de l’aphte. Attention, il ne faut en aucun cas boire cette tisane, elle ne s’utilise qu’en bain de bouche.

Un clou de girofle contre le mal de dent

Si vous avez une rage de dents assez forte et que votre dentiste ne peut pas vous recevoir rapidement, le clou de girofle est LA solution. Il vous suffit pour cela de le coincer entre la dent qui vous fait souffrir et la gencive, et de le garder pendant environ une heure. Renouvelez cette astuce plusieurs fois dans la journée, jusqu’à ce qu’un place chez le dentiste se libère ! Pourquoi ça marche ? Parce que le clou de girofle contient une huile essentielles très riches en molécules analgésiques et antibactériennes.

Une cigarette contre les piqûres

En approchant une cigarette allumée près d’une piqûre, vous pourrez soulager les effets du venin que la petite bête aura introduit dans votre corps. Il vous suffit pour cela d’approcher le bout de la cigarette le plus près possible de la piqûre, en prenant évidemment bien garde à ne pas se brûler, et de rester ainsi une quinzaine de secondes. Il faut répéter l’opération à plusieurs reprises, tout en restant extrêmement prudent ! Pourquoi ça marche ? Parce que les venins des abeilles, guêpes et autres frelons est thermolabile. Cela signifie qu’il n’est pas actif en présence d’une source de chaleur importante. Vous pensez bien qu’il ne résistera donc pas aux quelques 800°C que dégage une cigarette allumée !

Le saviez-vous ?

Il existe aussi des « astuces » qui n’en sont pas, et sont mêmes carrément dangereuses ! Par exemple, mettre du beurre ou du dentifrice pour soulager une brûlure : non seulement cela ne fonctionne pas, mais en plus vous augmentez les risques d’infection.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »