L’exercice permet d’arrêter plus facilement de fumer

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon les scientifiques de l’Université d’Exeter, des modifications dans l’activité du cerveau induites par l’exercice physique peuvent aider à diminuer les envies de fumer. L’étude a utilisé des appareils d’IRM pour examiner le fonctionnement du cerveau. La conclusion: l’exercice modifie la manière dont le cerveau traite les informations chez les fumeurs, en diminuant même les envies de nicotine.

L’exercice : passer de l’état de fumeur à celui de non-fumeur

Dans plusieurs études, des fumeurs ont déclaré avoir eu moins envie de fumer après avoir fait de l’exercice. La recherche a révélé que l’exercice peut faire baisser les envies lorsque les fumeurs sont confrontés à des images qui, lorsqu’elles leur étaient montrées auparavant, provoquaient l’échec chez les fumeurs qui essaient d’arrêter. C’était une première, personne auparavant n’avait essayé d’analyser l’activité cérébrale pendant le processus.

L’étude de l’Université d’Exeter a apporté une preuve supplémentaire que l’exercice favorise la gestion de l’addiction à la nicotine et à d’autres substances. Elle a appuyé les recherches et rapports antérieurs qui affirmaient qu’une séance de sport, même brève pouvait entraîner une baisse sensible d’envies de nicotine de la part des fumeurs.

Comment l’exercice contribue-t-il exactement à rendre le processus de sevrage plus supportable et plus facile à surmonter ? En fait, les chercheurs ne peuvent pas mettre le doigt sur le mécanisme spécifique. Cependant, ils affirment que le sport élève le moral, sans doute grâce à un niveau de dopamine élevé qui à son tour diminue le besoin de fumer. Cela peut également être dû à des changements dans le flux sanguin vers les régions du cerveau qui sont axées sur le plaisir et l’anticipation de récompense, chose qui est générée par le tabagisme.

Même si des explications détaillées du mécanisme ne sont pas encore disponibles, les gens connaissent déjà les bienfaits du sport sur la santé. C’est un changement de style de vie facile à faire qui peut rendre le processus de sevrage moins difficile. Partant de là, il n’y aucune raison de ne pas commencer de suite à faire de l’exercice.

L’exercice cardiovasculaire comme le Pilates, les vélos elliptiques, la course à pieds, le yoga et la marche sont de formidables choix qui fournissent des avantages multiples. Lorsque vous commencez un programme d’exercice, n’oubliez pas de commencer petit et simple.

Évitez l’exercice trop difficile durant les premières phases. Une personne doit faire du sport en fonction de sa fréquence cardiaque maximale, à 70 % - 80% de sa fréquence cardiaque. Les exercices d’échauffement réduisent les risques de blessures. Faire un peu de musculation améliore la puissance musculaire et l’équilibre du corps. Pour éviter d’avoir des vertiges, faites quelques exercices de refroidissements à 5 minutes de la séance de sport.

Pour ceux qui veulent brûler les graisses pour éviter de reprendre du poids après avoir arrêté, des études révèlent qu’on brûle plus de graisses avec un programme d’entrainement musculaire discontinu qu’avec des exercices d’endurance cardio-vasculaire. Les exercices d’un programme discontinu comprennent des séries d’exercices énergiques comme la course, alternant avec des séances de sport plus courtes, comme la marche rapide.

Tenez-vous éloignés des collations grasses et concentrez-vous sur des aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes pour ne pas reprendre de kilos. L’exercice est efficace également pour les anciens fumeurs en ce qu’il contribue à les faire éliminer la nicotine du corps à travers les pores et de se débarrasser du mucus des poumons.

TABAC: Arrêtez de Fumer grâce à vos Oreilles !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »